Financer sa thèse

Vous trouverez sur cette page les financements possibles pour votre thèse. Sont listés :

  1. les contrats doctoraux et post doctoraux
  2. les bourses courtes durées
  3. les aides à la mobilité
  4. les aides à la cotutelle.

1. Contrats doctoraux / post-doctoraux
  • Mise au concours de bourses de recherche (3 contrats doctoraux et 6 post-doctoraux), année universitaire 2014-2015 par le LabEx HASTEC (Laboratoire Européen d’Histoire et d’Anthropologie des savoirs, techniques et croyance). Tous les renseignements ici.
  • L’European University Institute à Florence (Italie) propose des contrats doctoraux de 4 ans pour l’année universitaire 2014/2015 dans les domaines suivants : Histoire et Civilisation, Sciences Economiques, Sciences Juridiques et Sciences politiques et sociales. Tous les renseignements ici. Date limite de soumission des dossiers : 31 janvier 2014.
  • Prix Marc de Montalembert 2014 :
    La Fondation Marc de Montalembert et l’Institut national de l’histoire de l’art (INHA) se sont associétés pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert d’un montant de 8 000 euros. Ce prix est destiné à soutenir l’achèvement d’un travail de recherche contribuant à une meilleur connaissance des arts et de la culture en Méditerranée. La fondation Marc de Montalembert offre en outre au lauréat la possibilité de séjourner dans les locaux de son siège à Rhodes, en Grèce.
    Les dossiers de candidature doivent être envoyés au plus tard le 1 novembre 2013. Pour en savoir plus, voir le site de l’INHA.
  • Appel à chercheurs et bourses BNF
    Le programme de l’appel à chercheurs a été lancé par la Bibliothèque nationale de France en 2003 ; il lui permet d’accueillir, chaque année universitaire et de manière individuelle au sein des départements, entre 8 et 10 nouveaux chercheurs associés.
    En 2004, la Bibliothèque nationale de France a décidé d’accorder un soutien financier à deux chercheurs invités pendant un an. Depuis 2006, des bourses de recherche sont offertes chaque année par des mécènes, sur des thèmes spécifiques. Tous les renseignements pour les appels à chercheurs de la BNF ici.
  • L’Institut Émilie du Châtelet lance trois appels à candidatures pour l’attribution d’allocations doctorales et post-doctorales. Ces allocations sont destinées à soutenir des recherches menées sur les femmes, le sexe ou le genre dans un établissement de recherche et d’enseignement supérieur de la Région Île-de-France. Elles concernent toutes les disciplines.
    Allocations doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée d’une période de 36 mois pour les étudiant-es qui s’inscriront en 1ère année de thèse et 24 pour ceux ou celles qui s’inscriront en 2ème année. Le salaire mensuel net minimum est de 1450 €.
    Allocations post-doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée, d’une durée de 12 à 18 mois, pour un salaire mensuel net minimum de 2100 €.
    Une allocation post-doctorale ciblée sur les politiques publiques en Île-de-France. Cette allocation post-doctorale prend, comme les autres, la forme d’un contrat à durée déterminée, d’une durée de 12 à 18 mois, pour un salaire mensuel net minimum de 2100 €.Vous trouverez toutes les informations et documents nécessaires pour répondre à ces appels sur le site de l’IEC.
  • Le Musée du quai Branly propose chaque année des bourses doctorales et postdoctorales destinées à aider des doctorants et de jeunes docteurs à mener à bien des projets de recherche originaux et innovants. Les disciplines concernées sont : l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie (à partir du néolithique), la sociologie, les arts du spectacle. Les domaines de recherche privilégiés sont : les arts occidentaux et extra-occidentaux, les patrimoines matériels et immatériels, les institutions muséales et leurs collections, les rituels religieux, la technologie et la culture matérielle. Les projets particulièrement susceptibles de tirer parti de l’environnement du musée du quai Branly seront examinés avec la plus grande attention. Les candidats sélectionnés devront fournir au département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly un rapport d’activité détaillé de leurs recherches au terme de la bourse. Les nombreuses bourses disponibles et toutes les informations et délais sur ce site.
  • L’Institut des hautes études de défense nationale vous fait part de deux programmes destinés à soutenir les travaux de recherche d’étudiants français et étrangers,
    inscrits dans une université française
    en Master 2 recherche ou en Doctorat
    en sciences humaines et sociales (droit, science politique, économie, gestion, histoire, géographie, démographie, sociologie, psychologie, sciences de l’information et de la communication)
    dont le sujet de recherche porte sur des questions de défense, de relations internationales, d’armement et d’économie de défense. Toutes les informations sur leur site.
  • Dans le cadre du Collège des écoles doctorales, le PRES héSam ouvre un appel à candidature pour le financement d’une quatrième année de thèse, destiné à douze étudiants inscrits dans un établissement membre du PRES et titulaires d’un contrat doctoral. Les bourses Alexander von Humboldt sont destinées à favoriser la réussite des doctorants ayant choisi des sujets de thèses particulièrement ambitieux, en leur permettant de réaliser et conclure leur thèse dans les meilleurs délais. Elles doivent donc permettre pour les bénéficiaires un raccourcissement de la durée de leur thèse. L’attribution doit se justifier par des exigences particulières liées à la nature du doctorat : terrains de recherche éloignés, perfectionnement dans une langue ancienne ou vivante spécifique, thèse avec une réelle dimension pluridisciplinaire requérant l’acquisition de domaines de compétences nouveaux … Les étudiants sélectionnés bénéficient d’un contrat de travail d’un an d’un montant identique à celui accordé pour un contrat doctoral et financé par le programme « Paris Nouveaux Mondes ». Le financement est versé à l’établissement dans lequel l’étudiant est inscrit en thèse et habilité à gérer son contrat. Informations sur ce site.
  • Le Région Ile-de-France offre cette année plusieurs allocations doctorales, catégorie Innovations Sciences Techniques Société. Voir ici.
  • La Région Ile-de-France publie l’appel à projets pour l’attribution d’allocations doctorales, hors Domaines d’intérêt majeur. Les projets portant sur les thématiques suivantes : « Handicap » « Sciences du langage, langues et littératures ». Renseignements ici.

2. Bourses courtes durées
  • L’Institut français d’études anatoliennes (IFEA) à Istanbul offre en 2013 des bourses courte durée à des doctorants français ou étrangers. L’institut Français d’Études Anatoliennes Georges Dumézil (USR 3131 – CNRS-MAEE) offre tous les ans des bourses à des « jeunes chercheurs » (doctorants) français ou étrangers inscrits dans un établissement français.
    Les candidats doivent poursuivre des recherches nécessitant un séjour à Istanbul ou en Turquie et se rapportant à l’un des domaines suivants : préhistoire et protohistoire anatoliennes ; histoire et archéologie du monde antique ; byzantinologie ; études turques et ottomanes ; domaine caucasien ; sociétés et cultures balkaniques dans leurs rapports avec le monde turco-ottoman ; phénomènes urbains dans l’espace turc et ottoman. La bourse consiste en un aller-retour France-Turquie et 1 mois d’hébergement à l’institut.
    Veuillez noter que l’accueil n’est pas possible durant le mois d’août. Le dossier de candidature est à renvoyer par email.
    Il contiendra la fiche de renseignements dûment complétée téléchargeable sur leur site, un curriculum vitae et une lettre de candidature décrivant votre recherche et en quoi un séjour à l’institut y contribuera. L’attribution des bourses se fait au fil de l’eau, mais il faut faire la demande le plus vite possible.
  • L’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales a conclu en 1994 avec le Département des Sciences Sociales de l’Université de Chicago un accord prévoyant un échange d’étudiant(e)s entre les deux institutions. Un(e) seul(e) étudiant(e) par an peut bénéficier de cet échange. Le séjour dure six mois et débute de préférence à partir de janvier 2012.
    Une bourse de 1 200 dollars est allouée mensuellement à l’étudiant par l’Université de Chicago. Elle ne comprend pas les frais d’hébergement au sein du campus universitaire qui s’élèvent environ à 500 dollars pour une personne et à 700 pour un couple. Le billet d’avion est payé par l’EHESS.
    Seuls les étudiant(e)s inscrits en thèse à l’Ecole peuvent déposer leur dossier de candidature en 15 exemplaires, auprès du service de l’information et de la mobilité internationale des étudiants, Véronique Conuau (bureau 715) ou caroline Jousset (bureau 716), 190 Avenue de France 75013 Paris jusqu’au mercredi 2 mai 2013, dernier délai.
    Pièces constitutives du dossier (en français)
    Une lettre de motivation ;
    Un curriculum vitae ;
    Un projet de thèse (entre 5 et 10 pages)
    Une lettre de recommandation du directeur de thèse.
    Les étudiant(e)s ayant déposé un dossier de candidature seront soumis à un examen d’anglais destiné à vérifier leur capacité à suivre des cours de haut niveau en sciences sociales et à réaliser des travaux écrits et oraux dans cette langue. Les modalités concernant le déroulement de cet examen seront précisées ultérieurement.
  • Le Bureau régional pour l’Europe Centrale et Orientale de l’Agence Universitaire de la Francophonie (BECO-AUF) propose le programme de bourses « Eugen Ionescu », financé par le Gouvernement roumain, et qui a été lancé le 28 juin 2011. Le but de ce programme est de permettre aux chercheurs et aux doctorants des pays membres et observateurs de l’OIF et de l’Algérie, issus des établissements d’enseignement supérieur membres de l’AUF, de bénéficier d’une formation de minimum 3 mois (max. 6 mois) dans les institutions d’enseignement supérieur roumaines, reconnues pour leur excellence dans les domaines d’enseignement et de recherche les plus divers.
  • L’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi serait heureuse de recevoir les dossiers des candidats provenant de votre établissement et de les accueillir en son sein pour effectuer des stages de recherche doctorale ou de post-doctorat. Pour avoir des informations complémentaires sur ce programme, veuillez consulter les documents ci-joints et le site du BECO-AUF. Les personnes intéressées à effectuer de tels stages à l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi seront priées de se faire pré-inscrire en envoyant leurs dossiers à cette adresse électronique. Après évaluation de leurs dossiers par les responsables de nos facultés respectives, une attestation d’accueil leur sera délivrée qui leur permettra de déposer leurs dossiers de candidature auprès du BECO-AUF.

3. Bourses d'aide à la mobilité
  • Bourse de mobilité de la région d’Ile-de-France, chaque semestre pour un séjour à l’étranger. Cette bourse , destinée à des étudiants de L3 et Master partant en stage ou séjour d’études à l’étranger, est également accessible aux doctorants sous certaines conditions. Ce n’est pas une bourse destinée à financer une année d’études.
    Les candidatures pour les doctorants seront reçues au bureau des bourses du Service des Relations internationales de chaque université ou Ecole.
  • Mobilité vers l’étranger (une année) : L’Académie française attribue les bourses Jean Walter-Zellidja pour l’année 2014. Elles sont accordées aux étudiants francophones, inscrits en Doctorat, qui souhaitent approfondir leur formation ou entreprendre des recherches personnelles à l étranger, dans le pays de leur choix, sans obligation de rattachement universitaire, grâce à un séjour d environ une année. Date limite de candidature : 15 février 2014. En savoir plus.
  • Mobilité vers l’Allemagne (1 à 10 mois) : L’Office Allemand d’Échanges Universitaires (DAAD) propose aux doctorants et post-doctorants souhaitant effectuer un séjour de recherche en Allemagne dans un établissement d’enseignement supérieur ou un institut de recherche extra-universitaire public ou reconnu par l’État allemand, des bourses de courte (1 à 6 mois) ou de longue durée (7 à 10 mois) ainsi que des missions de recherche (1 à 3 mois) pour des enseignants-chercheurs. Date limite de candidature : 31 janvier 2014. En savoir plus.
  • Mobilité vers Oxford : La Chancellerie des Universités de Paris accorde chaque année des bourses pour une mobilité vers l’Université de Waseda au Japon, pour une année complète. En savoir plus.
  • Mobilité vers Waseda (Japon) : La Chancellerie des Universités de Paris accorde chaque année des bourses pour une mobilité vers l’Université de Waseda au Japon, pour une année complète. En savoir plus.
  • Mobilité vers les Pays-Bas : Les « Bourses Eole » du Réseau franco-néerlandais, bourses d’excellence (500 ou 1000 euros) qui permettent de renforcer la mobilité vers les Pays-Bas d’étudiants en Master, Doctorat et Post-doc. Plus d’informations : www.frnl.eu.

4. Bourses d'aide à la cotutelle
  • L’appel à candidatures du programme Frontenac est maintenant lancé. Ce programme offre une dizaine de bourses chaque année à des étudiants français en cotutelle de thèse. Pour plus d’informations, voir le site Internet.